Vous avez dit "Bizarre"?


Nous avions prévu une page sur les courriers envoyés aux responsables politiques, pas d’inquiétude…………elle va arriver.


En l’attendant…petite réflexion que nous vous proposons de partager sous forme de questions qui peuvent amener des réponses…bizarres pour ne pas dire…dérangeantes !!

Nous vous proposons (en bleu) quelques pistes de réponses, libre à vous d’y adhérer ou d’en trouver voire proposer d’autres.

Vous avez des liens en rouge vers les pages du blog qui traitent en détail des questions. (pour revenir au post il faut rafraîchir)


Comment se peut-il qu’un certain nombre de personnes puissent signer un protocole en sachant qu’il n’est pas conforme ? (https://www.legalite-grand-bois.org/la-negociation)

N. B. : protocole de septembre 1999 auquel le syndicat des copropriétaires est représenté par le syndic sans que celui-ci y soit autorisé.


Comment se fait-il que les intéressés (dont certains de grands professionnels : avocat, patrons de grosses entreprises immobilières ou de grande distribution, instance politique locale) qui le signent ne relèvent pas cette irrégularité ?

N. B. : cette irrégularité sera en grande partie à l’origine de la situation litigieuse du centre commercial.

Comment se fait-il que les professionnels qui ont participé à cette entrevue secrète n’aient pas jugé bon d’officialiser cet accord pour qu’il devienne incontestable ?

Peut-être parce qu’en allant devant une juridiction le magistrat aurait demandé le procès-verbal de l’assemblée générale du syndicat des copropriétaires autorisant le syndic à agir en son nom pour la signature de ce protocole ?

D’autant qu’une ordonnance du TGI d’Evry du 17 septembre 1998 leur en faisait obligation :








Comment se peut-il qu’au bout de 20 ans la situation du centre commercial ne soit pas encore assainie juridiquement ?

Peut-être parce que les intérêts d’une grande société membre du syndicat qui a le pouvoir total (puisqu’ayant la majorité absolue de par ses filiales copropriétaires) passent devant les intérêts de tous ?

(https://www.legalite-grand-bois.org/l-assemblee-generale-du-15-novembre)

Idem pour cette grande société foncière avec qui le syndicat a signé un bail qui lui rapporte près de 500.000 € par an……(https://www.legalite-grand-bois.org/l-annee-2013)

Peut être parce que celui qui gère le syndicat des copropriétaires est une filiale de cette grande société.

Pourquoi se gêner quand on a le pouvoir et que ceux qui exécutent sont à la botte ?


Comment se fait-il que face à cette grande société toute puissante les pouvoirs publics locaux, eux aussi copropriétaires ne font rien ?

Ce n’est pas un problème de personne : 3 magistrats et en particulier les 2 derniers se sont succédé à la tête de ces pouvoirs publics locaux sans plus d’action l’un que l’autre et donc sans plus de résultat l’un comme l’autre !

On peut se demander donc pourquoi donc une telle inertie…

(https://www.legalite-grand-bois.org/rv-a-la-mairie)


Comment se fait-il que cette situation juridique se soit enlisée de la sorte pendant près de 2 décennies ?

Peut-être parce que le gestionnaire du syndicat agissant au nom du syndicat majoritairement aux mains de la société toute puissant lance et relance les procédures alors même que la situation de la galerie ne fait que décliner.

Alors que la solution n’est pas judiciaire mais dans une négociation sincère et constructive.

En 2017 il y a eu un simulacre de négociation mais c’était pour jouer la montre en attendant les résultats des 4 appels lancés contre es 4 décisions du TGI d’ordonner des expertises.

Ces arrêts ont été rendus en février 2018 mais cassés depuis……belle gestion du temps pour faire durer les choses !! (https://www.legalite-grand-bois.org/single-post/2018/11/20/Nous-revoil%C3%A0-)


Le syndic agissant pour le syndicat des copropriétaires est aussi, rappelons-le filiale de cette société toute puissante qui a l’habitude des procédures longues…le temps pour une grosse entreprise mondiale comme celle-là n’a pas trop d’importance. Qu’importe qu’une procédure traîne pendant des décennies voire même tant mieux, les petits copropriétaires qui sont ses adversaires peuvent s’essouffler et abandonner…

Ou peut-être aussi parce que l’avocat de certains des petits copropriétaires n’a pas agi d’une manière tout à fait honnête…..(nous y reviendrons)


Comment se fait-il que tous les responsables politiques et judiciaires contactés par téléphone, courrier ou mail n’aient pas trouvé d’amorce de solution ?

Peut-être parce que l’ancienneté de l’origine des faits peut laisser penser que ce se serait trop compliqué de se pencher sur le problème d’une manière efficace (trop de travail à consulter 20 ans d’archives) ou que cela ne vaut pas le coup (Vous m’avez dit Saint Michel sur Orge mais c’est où ça ?) ou que cela ne vaut pas le coup de se mouiller pour déblayer cet amas d’immondices qui sont tellement ancien qu’ils sentent mauvais.

Ou tout simplement que cela ne servira en rien la carrière politique de celui qui lit nos courriers ou est avisé de nos appels !

Cela commence par les 2 maires en place depuis ces travaux illicites, le préfet, la communauté d’agglomération, les ministères concernés (justice, cohésion des territoires), les organismes nationaux ‘entre autres chargés de Cœur de Ville comme l’Eparéca, etc, etc.

Alors ce qui est intéressant c’est que plusieurs nous ont dit que de toutes façons c’était du ressort du Maire puisque, entre autres c’était la commune qui avait demandé son intégration au dispositif « Cœur de Ville ».

Cela veut-il dire que nos maires avaient le pouvoir de mettre fin à l’hégémonie de cette société toute puissante et à cette situation d’illégalité avant de recourir aux fonds publics ?



Bon voilà bien des questions, des interrogations…les éléments de réponses nous font dire "Bizarre, bizarre!!"

Eh oui nous avons dit "Bizarre".


Quoiqu'il en soit on peut avoir des doutes sur la gestion des grands propriétaires et des responsables divers, politiques ou autres.


L'AUTEUR
LIENS UTILES
Par tags
Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Google+ Basic Black

Collectif Légalité à Grand Bois Centre commercial Grand Bois 91240 SAINT MICHEL SUR ORGE

Contact   Mentions légales    Copyright 2020   Tous droits réservés