Tiens..........une nouvelle étude !!

A la suite de l'étude menée par l'Eparéca et dont le rapport (secret) a vu le jour en 2015, la Mairie a commandé à grands frais une autre étude, plus vaste sur la restructuration du cantre commercial englobée dans une gigantesque transformation du quartier aux alentours.

Là encore beaucoup de mystère autour de cette étude car personne n'arrive à savoir quel en est le but officiel ou officieux.

Dans le Saint Michel ma Ville de mai 2017, la nouvelle Maire déclare :

On peut s'étonner de la volonté étant donné que 2 maires avant Sophie RIGAULT ont été totalement inefficaces pour sortir le centre commercial de la spirale infernale qui l'a conduit à la situation de friche commerciale, de désert qui ressemble plus à un cimetière qu'à un endroit convivial ou les familles aimeraient flâner en faisant ses emplettes............

Mais là aussi certains membres du conseil municipal s'interrogent (cf l'article du SMMV de janvier 2017 déjà publié ici) ou celui de novembre 2016 :

Des informations seront fournies aux copropriétaires et exploitants en septembre 2017.

Mais un constat alarmant avait été fait dans "Le Parisien" du 19 février 2008 :

Alors on peut se demander comment près de 10 ans après, 10 ans pendant lesquels :

-Rien n'a été fait ne serait pour conserver les commerçants en place,

-Les charges et dépenses n'ont cessé d'augmenter (comme l'augmentation du bail emphytéotique par exemple)

-Les transgressions de justice n'ont pas cessées, au contraire,

-La charge de la Municipalité dans la galerie qui n'a cessé d'augmenter aux frais des Saint Michellois,

-L'entretien des locaux n'a cessé de se dégrader..........

Cette nouvelle étude qui coûte à la communauté, Saint Michellois ou autres, que va-t-elle amener????

Serait-ce la possibilité pour les grands propriétaires qui ont contrevenu aux décisions de justice, d'effacer leurs méfaits à grands coups de budget de rénovation et de transformation qui vont bouleverser le quartier?

Encore une fois on peut se demander pourquoi des professionnels comme des grands groupes (CASINO, SUDECO sa filliale, S.F.P.L.) ont pu rater le lancement de ce centre commercial après la rénovation de 2000?

On peut se demander pourquoi de nouvelles études coûteuses alors que le rapport Bérénice donnait il y a plus de 10 ans les solutions pour un démarrage du centre?

On peut enfin se demander à qui a profité ces 20 années de transgressions diverses de droit et de justice?

Le premier bénéficiaire : S. F. P. L.  qui a empoché entre 6 et 7 millions d'euros de loyer de bail emphytéotique, loyer qui a plombé la trésorerie du syndicat et qui a ruiné certains petits copropriétaires et exploitants.

S.F.P.L. qui a vendu 650.000/700.000 € les ruines de l'ancien drugstore à la Municipalité.

S. F. P. L. qui va encore certainement profiter des possibles travaux pharaoniques prévus dans l'éventuelle restructuration du quartier.

CASINO : grand meneur et demandeur de la rénovation de 2000. Les budgets départementaux ont facilité la rénovation du centre commercial à moindre coût.

FIGA et SUDECO qui empochent ou ont empoché des honoraires sur les travaux et sur la gestion du syndicat indus puisque interdits par le jugement de mars 1999.

La Mairie, qui est au courant et qui laisse faire pendant des années..............quel est son profit???

De toutes façons, on ne peut pas croire que cette dégringolade du centre commercial depuis près de 20 ans n'aurait pas pû être enrayée par une réelle volonté des grands propriétaires décideurs, réelle volonté inexistante!!

En effet ces grands décideurs sont des PROFESSIONNELS OU DES INSTITUTIONNELS ont des moyens financiers ou légaux qui auraient pu sauver le centre s'ils l'avaient voulu.

Donc.........On pourrait peut être arriver, si on avait l'esprit tordu, à penser que tout ceci a fait partie d'un plan à long terme pour se débarrasser des petits copropriétaires et/ou exploitants pour que le centre commercial et la galerie soit en totalité la propriété d'un ou 2 grands propriétaires qui auraient les mains libres pour faire de ce complexe commercial ce qu'ils veulent.........Mais non ce serait trop gros n'est-ce pas???

Alors que vont devenir les commerçants survivants et les petits copropriétaires de la galerie qi ont été floués depuis 20 ans?

 

Nous posons ces questions!!

Collectif Légalité à Grand Bois Centre commercial Grand Bois 91240 SAINT MICHEL SUR ORGE

Contact   Mentions légales    Copyright 2020   Tous droits réservés