L'Association des petits copropriétaires et des exploitants

En 2017 une bonne partie des petits copropriétaires restants décident de s'unir pour rassembler leurs moyens et avoir plus de poids face aux grands copropriétaires décideurs aux moyens quasi illimités.

C'est le combat de David contre Goliath, du pot de terre contre le pot de fer.

Abusés depuis tant d'années par :

-les syndics FIGA et SUDECO d'une part,

-les grands propriétaires d'autre part,

abandonnés par la Mairie qui est embourbée dans le piège d'avoir pris une situation illégale mais n'a rien fait pour y mettre un terme,

ils décident dans un sursaut de dignité de faire face aux manœuvres politico-économiques, de les dénoncer et de faire valoir leurs droits à réparation.

C'est ainsi que l'Association "Collectif Légalité à Grand Bois" est créée.

Son but est de trouver un terrain propice pour obtenir réparations auprès de ceux qui sont responsables de la dégringolade du centre commercial qui a entraîné la perte des fonds de commerces ou la dévalorisation des murs acquis par les petits propriétaires.

De multiples contact sont pris : 

-Avec SUDECO à la suite de l'AG du 1er décembre au cours de laquelle Monsieur CARRE (Immobilière Groupe Casino) a dit "effectivement, il faut trouver un accord"...........

A partir de janvier des rendez-vous sont pris au cours desquels nous avons exposés nos doléances...........nous attendons encore une réponse!!

-Avec Monsieur Bernard ZUNINO, Maire de Saint Michel sur Orge à qui nous avons fait part de l'urgence pour la Municipalité de sortir du piège juridique que représente le centre commercial.

Le dernier contact que nous avons eu avec lui, au mois de février 2017 était pour qu'il nous dise : "je vous rappelle demain pour vous fixer un rendez-vous".........nous attendons encore!!

                                                              

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-Avec Sophie RIGAULT, sa remplaçante depuis  le 18 avril 2017. Elle nous a parue décidée à voir les choses autrement et à appréhender le problème du centre commercial différemment.

Mais a-t-elle de réels moyens face au pouvoir économique de grands groupes commerciaux ou fonciers?

Et y a-t-il une réelle volonté de prendre en compte les désagréments, les pertes en tous genres subies depuis des années par les exploitants et les petits copropriétaires qui ont investit leur temps, leur ardeur pour promouvoir l'activité dans le centre commercial et la vie du quartier pour répondre activement aux belles promesses qui leur avaient été faîtes mais les dirigeants décideurs du centre commercial et de la copropriété?

On est en droit de se le demander car à nos questions et interrogations sur cette volonté supposée, nous n'avons en retour que silence et aucune information, pour l'instant, sur l'avenir qui est prévu dans les divers bureaux de grands décideurs, commerciaux ou politiques..........

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas de réponse à notre courrier !!

Collectif Légalité à Grand Bois Centre commercial Grand Bois 91240 SAINT MICHEL SUR ORGE

Contact   Mentions légales    Copyright 2020   Tous droits réservés