Quel impact pour les habitants de Saint Michel sur Orge?

Hormis les désagréments subis par la population durant les travaux, les Saint Micheloises et Saint Michelois ont vu leur centre commercial dégringoler depuis les travaux pharaoniques exécutés en 2000/2001.

Il y a aujourd'hui bien moins de commerces dans cette galerie et outre le fait que le choix commercial est quasiment réduit à zéro, il y a le fait que cet hypermarché de centre ville était auparavant un centre de vie et d'animations qui n'existe plus aujourd'hui.

En plus il y a un potentiel d'emploi qui n'est pas exploité puisqu'il n'y a pratiquement plus de commerces.

Une copropriété a un budget et ce budget est répartit entre les divers copropriétaires du syndicat pour qu'ils règlent les dépenses proportionnellement aux tantièmes c'est à dire à la surface de leurs lots.

En 2010 la Mairie avait 1.191 tantièmes sur 113.750 soit environ 1%.

Elle devait donc s'acquitter d'environ 1% du budget en 2010. Ce budget s'élevait cette année à 

1.499.163 €.

La part payée par la Mairie (donc par les habitants de Saint Michel) s'est élevée à : 

129.618,80 €.

(à noter que le budget de la copropriété en 1997 était de 1.336.060 ........francs !! donc : 203681,03 €)

En 2016 le budget de la copropriété était de 

1.660.082 € 

et les tantièmes de la Mairie étaient de 34.129 sur un total de 122.148 soit près de 28% ce qui représente une très jolie augmentation de la participation municipale au budget de ce cimetière commercial!!

La part payée par la Mairie (donc les habitants de Saint Michel) s'est élevée à 

228.727,66 €

Les élus de l'opposition au conseil municipal s'interrogent :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Apparemment les questions relatives au budget de la Mairie en ce qui concerne le centre commercial sont terrain sensible.

Collectif Légalité à Grand Bois Centre commercial Grand Bois 91240 SAINT MICHEL SUR ORGE

Contact   Mentions légales    Copyright 2020   Tous droits réservés