• Admin

Quelle Réunion !!


Lors du contact téléphonique que le Président de l'Association avait eu le 6 octobre avec Monsieur ANDRAUD, directeur de cabinet de la Maire de Saint Michel sur Orge, il avait été proposé une date de réunion : le 20 octobre 2017 à 15h00.

Alors que ce rendez-vous avait été pris avec notre Association, quelle ne fût pas notre surprise d'apprendre qu'un courrier avait été distribué aux autres copropriétaires pour assister à cette réunion.

Indélicatesse ou maladresse.........finalement peu nous importait : autant que le plus grand nombre apprécient les méthodes de la Mairie et de la Maire, Sophie RIGAULT.

Il faut préciser que ce courrier n'a été transmis que 3 jours avant la date de la réunion prévue depuis près de 2 semaines..........il est vrai que n'importe qui peut changer son emploi du temps à la dernière minute pour assister à une réunion!!

En final, quelques exploitants exploitants ont également assisté à cette réunion qui eut lieu dans la salle des mariages de la Mairie.

Plusieurs personnes de la mairie sont en fond de salle devant un grand écran ou sera projeté l'exposé de l'étude menée par la société Intencité et l'agence Elipse.

Madame le Maire commence par dire que cette étude n'est pas achevée et que la présentation qui sera faîte sera complétée dans les prochaines semaines ou mois.

Elle dit ensuite qu'il ne sera pas fait mention des "problèmes juridiques". (N.D.L.R. : Ah bon??)

Elle annonce enfin son étonnement quant au potentiel du centre commercial révélé par cette étude.

Ce potentiel, de nombreux petits copropriétaires et exploitants y ont cru pendant de longues années avant de perdre leurs locataires, de ne plus pouvoir en retrouver ou de déposer le bilan de leur commerce!!

Vient ensuite la présentation de l'étude...........

Pendant 27 minutes les responsables des agences nous ont dépeint les modifications envisagées pour que le centre commercial redémarre.

D'autres avant eux avaient fait la même chose, ou presque, à tel point que nous nous sommes demandé s'il ne s'agissait pas d'un remake des nombreuses études menées par divers intervenants depuis le cabinet Bérénice en 2003.

Tout cela nous a paru bien complexe.

Après cette présentation, les personnes présentes ont pu poser des questions sans toutefois parler des "problèmes juridiques" (sic)

C'est Madame la Maire qui en a finalement parlé en disant que cette étude, une fois finalisée ne pourra être mise en chantier que dans un long délai (entre autre pour trouver les financements) et qu'après résolutions des litiges juridiques !!

Nous avons fait part de notre étonnement car ces litiges ou procédures juridiques durent depuis bientôt 20 ans et qu'ils ne sont pas prêts de s'éteindre d'autant que l'ambiance n'est pas à la concertation étant donné certaines résolutions mises à l'ordre du jour de la prochaine assemblée générale de la copropriété prévue le 15 novembre.........mais nous aurons l'occasion de vous en parler dans un prochain article.

De ce fait, cette étude et cette présentation ne sont-elles pas que du vent, de la poudre aux yeux???

Voici enfin pour conclure ce post l'avis de Guy DUBAU, ancien conseiller municipal, ancien commerçant (boutique ZAZOU) sur cette présentation :

"La première partie, c'est du rabaché depuis le rapport Bérénice de mai 2004. Je joins pour illustrer mon propos la copie de l'intro de ce rapport de 2004 : organisation spatiale complexe, concurrence élevée...

Cette première étude de redynamisation du pourtant jeune Centre commercial sera suivie par une deuxième, en 2006, conduite par le goupe Casino (Otman Hadji) puis par une troisième,en 2009, également conduite par Casino (Amina Demouss) avec le Groupe StratégieCité en contractant. On invoque toujours l'organisation spatiale, la concurrence, la signalétique....

Dans la deuxième partie on entend une cause nouvelle : le centre commercial ne répond pas au besoin des clients...

Nous écrivions, nous les commerçants, en 2011, que le centre commercial ne répondait pas au besoin des enseignes nationales...Je joins notre réflexion écrite 2 ans seulement après le lancement de la troisième redynamisation commerciale.

Connaît-t-on toutes les causes de l'échec de notre centre commercial ? Joseph Nouvelon, un expert aupreès du juge des loyers, écrivait au TGI d'Evry en 2007 (ou 2008?) que notre Centre Commercial souffrait d'un mal structurel. Cela signifie qu'il mettait en cause ses dirigeants, leur gouvernance, leurs désaccords...C'est ce que nous reprenions dans notre étude en 2010...Tout cela est peut-être dans le rapport SECRET de l'EPARECA.

Dans la deuxième partie de la vidéo, on entend les mots Hyper et Locomotive, donc Casino. Ce groupe, avec SES syndics Figa puis Sudeco, a probablement joué un rôle majeur dans la faillite de notre centre commercial. Je crois qu'il n'a pas assisté, lui le groupe largement majoritaire dans le syndicat de Copro, à cette réunion d'information organisée par la Mairie pour tous les copropriétaires. Comment cela peut-il se faire ? Est-il plus au courant que les autres, craint-il de se faire apostropher en public...ou n'est-il plus la prochaine locomotive ?"

Notre avis est que pour se donner bonne conscience ou pour redorer son blason, la Maire de Saint Michel sur Orge a organisé cette réunion d'information pour pouvoir justifier d'un quelconque intérêt pour le centre commercial Grand Bois.

Mais faire une étude qui a coûté plus de 150.000 € à la Commune, donc à ses habitants, pour sortir un projet pas terminé et présenté à la hâte avec comme condition (très lointaine) que ce projet ne se fera qu'après résolutions des problèmes judiciaires, est-ce bien raisonnable??

Et comme la Maire ne propose rien pour sortir des procédures judiciaires et remettre la copropriété et le centre commercial dans la légalité, tout cela pourrait nous faire penser que cela pourrait n'être que de la poudre aux yeux, de la manœuvre politique et que l'objectif visé est de se faire valoir dans l'objectif des élections municipales de 2020.

Il faut dire que durant la réunion que le bureau de l'Association avait eu avec Madame le Maire en mai dernier, celle-ci avait lâché durant l'entretien qu'elle "ne ferait pas carrière à Saint Michel sur Orge"!!

Si Madame RIGAULT n'a pas prévu de faire carrière dans sa commune que peut bien lui importer de sortir le centre commercial de sa situation coma avancé d'autant que, comme elle l'a signalé, cela ne pourrait se faire dans un proche avenir??


61 vues

Collectif Légalité à Grand Bois Centre commercial Grand Bois 91240 SAINT MICHEL SUR ORGE

Contact   Mentions légales    Copyright 2020   Tous droits réservés